Rachel Beausoleil

À propos de Rachel

Bonjour.  Je suis Rachel Beausoleil ! 

Je m’y connais au piano grâce à une décennie de ces « redoutables leçons » de mon enfance. Heureusement, cette expérience, ainsi que le soutien des professeurs et de mes parents, m’ont permis de découvrir ma véritable passion musicale… la voix.

La vie m’a mêlé les cartes, et la musique est passée au second plan pendant un certain temps. Je n’ai jamais pensé que je pouvais vraiment y arriver jusqu’à ce que mon chum à l’époque se rende compte à quel point la musique était enracinée en moi. Les horloges à thème musical, les tasses, les peintures murales, les partitions et le fait que je chantais constamment ont PEUT-ÊTRE donné cette impression.

Lors de notre premier Noël ensemble, il m’a offert des leçons de chant. Il m’a dit que je n’étais pas obligée d’y aller… mais il voulait juste ouvrir cette porte à la possibilité de plus… si je le voulais.

Je le voulais.

À tel point que j’ai fini par quitter mon emploi de fonctionnaire pour étudier la musique à plein temps jusqu’à ce que j’obtienne une maîtrise… après l’avoir épousé !

Mais je n’ai pas seulement étudié la musique, j’en ai créé. J’ai commencé à l’enseigner. J’en ai enregistré. En fait, j’ai « donné naissance » à mon premier album deux mois avant que ma première fille n’entre dans le monde !

Après la sortie de mon deuxième album, j’ai rencontré quelqu’un qui allait influencer le cours de mon voyage musical… le guitariste-compositeur brésilien Evandro Gracelli. Ensemble, nous avons créé un répertoire de chansons originales, fondé le groupe Sol da Capital, et nous nous sommes produits régulièrement jusqu’à ce qu’il doive retourner au Brésil.

Quand il est parti, j’ai été invité à visiter le Brésil et à me produire sur scène là-bas. J’y suis allée à trois reprises. Mon voyage au Brésil a fusionné toutes mes activités musicales : l’enseignement, la recherche, et surtout la scène. Cela m’a motivé à apprendre le portugais et à écrire une thèse de doctorat sur la musique brésilienne !

Les gens pensent qu’on peut soit étudier la musique, soit la jouer, mais pas les deux. Cependant, pour moi, elles ont été complémentaires. Mon appétit pour la connaissance a fait de moi une meilleure musicienne. Ma soif de musique ne peut être étanchée.

Je veux que ma musique offre une évasion du présent. Elle doit vous permettre d’oublier le quotidien… au moins pour un certain temps. Laissez votre imagination et vos émotions vous transporter dans les histoires. Considérez la musique comme une mini-vacance qui vous laisse un sentiment de renouveau.

Techniquement, le jazz est mon genre. Mais il n’entre pas vraiment dans une catégorie bien définie. Certains disent que c’est de la musique du monde. D’autres disent « jazz international » ? Cela s’explique probablement en partie par la diversité de mes intérêts. Mon désir constant d’en savoir plus. C’est pourquoi je chante en six langues différentes !

Maintenant que mes enfants ont grandi, je suis prête à donner à la musique tout ce que j’ai. Ma voix est plus forte qu’elle ne l’a jamais été. Je veux vous enchanter avec ma voix. Je joue toujours du piano, mais seulement sous la douche ! Et j’ai commencé à apprendre un autre instrument.

Merci de vouloir en apprendre un peu plus sur moi et sur ma musique. Veuillez prendre quelques instants pour visiter la page de la musique.

Fermez les yeux et écoutez … laissez la musique vous transporter au Brésil, au Canada, aux États-Unis, à Cuba, au Mexique, en France, en Belgique, en Russie…

Prenons ensemble un vol de correspondance musical !

Engagements

Rachel Beausoleil

Rester en contact avec Rachel